Psychanalyste jungien

Psychanalyste jungien

Psychanalyste jungien

Témoignage patiente CG JUNG

“J’ai reçu il y a peu de temps une lettre d’une patiente décrivant la transformation nécessaire en termes simples mais pertinents. Voici son témoignage :

“Du mal il m’est sorti beaucoup de bien. En demeurant calme, en ne réprimant rien, en étant attentive. Et, ce qui va avec le reste, en acceptant la réalité. Accepter les choses comme elles sont et non comme je voudrais qu’elles soient. C’est ainsi qu’il m’est venu des connaissances singulières et également des pouvoirs singuliers, tels que je n’aurais jamais pu me l’imaginer auparavant.

Je pensais toujours que si l’on acceptait les choses, les choses nous dominaient d’une façon ou d’une autre. Mais en réalité il n’est est rien, c’est seulement en les accueillant qu’on peut fixer sa position par rapport à elles.

Désormais je jouerai donc le jeu de la vie en acceptant ce que la journée et la vie m’apportent à tout instant. Bien et mal, soleil et ombre qui alternent d’ailleurs constamment. En même temps j’accepte aussi mon être propre avec ce qu’il a de positif et de négatif. Et tout devient plus vivant ! Que j’étais donc sotte ! Comme je voulais obliger toutes choses à aller à mon idée !”

Quatre éléments

Notre réalité intérieure, dans une optique jungienne, s’organise autour de quatre éléments : l’ego, la persona, le soi et l’ombre.
L’ego, centre de la conscience, des sensations, des émotions, me permet de me sentir moi à toute heure du jour et de la nuit.
La persona (mot latin signifiant « masque ») est la personnalité sociale que chacun endosse pour s’adapter aux attentes des autres et se faire accepter.
Le soi fait de nous une totalité corps-esprit : un être humain. Ce soi jungien n’est pas celui de la psychologie classique. Il s’apparente à l’âme, c’est notre « part divine », quel que soit le sens que l’on donne à cet adjectif. Mystère ultime de la  Impalpable mais omniprésent, il règne sur nos existences. »
Enfin, il y a l’ombre, qui « comprend tous les aspects de notre personnalité que nous ne reconnaissons pas comme nôtres, car inacceptables au regard de l’image que nous voudrions avoir de nous-même et donner à autrui ».
Pour trouver les témoignages de mes anciens patients suivez ce lien.

Psychnalyse Jungienne